fbpx

Scène Locale

Accueil » Le Chabada » Une réouverture en demi-teinte

Accueil » Le Chabada » Une réouverture en demi-teinte

Une réouverture en demi-teinte

Certain.e.s d’entre vous s’interrogent sûrement sur la réouverture du Chabada, sur la tenue de nos diverses activités et la rentrée à venir. Bref, comment ça va pour nous ? Un petit point de situation s’impose.

Comme vous le savez, le Covid a mis un coup d’arrêt aux spectacles vivants. Depuis le 13 mars, nous avons fermé les portes de l’ensemble de nos sites : salles de concert, studios de répétition et de création. Si nous avons l’autorisation de les rouvrir partiellement depuis le 2 juin, nous restons dans le flou quant à la date à partir de laquelle nous pourrons accueillir concerts et spectateurs, musiciens et artistes, dans des conditions normales.

Pour autant, ne rien envisager et imaginer serait contraire à notre vocation.
L’équipe du Chabada reste sur le pont pour vous proposer en juin et à la rentrée, de nouveaux contenus et une programmation adaptée.

Les déclarations du premier ministre le 28 mai laissent entrevoir des possibles pour juin. Les musiciens pourront, dès cette semaine fréquenter les Studios Tostaky et à partir du 15 juin les locaux de la Cerclère dans des conditions contraintes (infos ici). Cette même déclaration nous permet d’accueillir de nouveau, dans les prochaines semaines, des résidences de création et des captations de live pour des diffusions à venir. Nous souhaitons aussi contribuer, à notre échelle, à la proposition culturelle de cet été, en partenariat avec d’autres acteurs. Le soutien à la scène locale reste notre priorité, aujourd’hui plus que jamais.

Nous resterons cependant fermés à l’accueil de concerts dans nos salles au moins jusqu’à la rentrée.

Oui, bien sûr, les déclarations du premier ministre le 28 mai évoquent la réouverture des salles de spectacle à partir du 2 juin. Néanmoins, celle-ci s’accompagne de conditions sanitaires, nécessaires au vu du contexte pandémique, mais difficiles à mettre en application dans le cadre de notre activité de diffusion.

Un seul exemple pour illustrer ce propos, celui concernant la distanciation physique. Elle impose, comme vous le savez, un mètre entre chaque personne et limite les mobilités et les croisements. Dans notre cas, cela se traduit par un périmètre de 4 mètres carré pour 1 personne, là où normalement il est de 3 personnes pour 1 mètre carré, ainsi qu’une configuration assise. Autrement dit, nous divisons la capacité d’accueil par 12, et la grande salle du Chabada, au lieu d’accueillir 870 personnes, en accueillerait à peine 80. (Pour voir ce que ça peut donner, regardez ce reportage de FranceInfo)

Dans ces conditions, difficile d’imaginer un concert in-door. Nous qui défendons la rencontre et la convivialité par le partage de moments musicaux, nous nous interrogeons sur le type d’expérience que nous serions amenés à faire vivre aux personnes présentes. Quant à des concerts dans les espaces publics, ils sont à ce jour, tout simplement, toujours interdits. Comme vous, nous attendons et espérons beaucoup des évolutions sanitaires et réglementaires des prochaines semaines.

Qu’en est-il de la rentrée alors ?, me direz-vous.
La programmation du prochain trimestre est prête. Vous pourrez la découvrir sur le site internet du Chabada et sur nos réseaux sociaux d’ici la fin du mois de juin. Vous y retrouverez de nouveaux noms mais aussi les artistes que nous devions accueillir entre mars et juin. Nous avions envie de vous les présenter, nous avons donc pris le parti du report. Nous piaffons d’impatience de pouvoir les accueillir, de pouvoir vous accueillir.

Cependant, à ce jour, vous l’aurez compris, nous n’avons pas connaissance des contraintes sanitaires qui seront en vigueur à la rentrée. Est-ce que ce seront les mêmes qu’actuellement ? ou seront-elles durcies ? allégées ?

Nous espérons évidemment ouvrir nos portes, dès septembre, dans des conditions normales ou, au moins, adaptées à notre secteur. Sans certitude, nous travaillons aussi à d’autres scénarios et à d’autres formats.

Captation live, web conférences, portraits d’acteurs locaux, concerts covid compatibles en tout lieu, tout autant de propositions pour que vive la musique, quel que soit le contexte sanitaire dans lequel nous évoluerons ces prochains mois. Nous ne sortirons pas en septembre, une plaquette trimestrielle. Nous adapterons notre activité au fur et à mesure des annonces et nous vous tiendrons informé.e.s de la programmation, mois par mois.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter directement, à l’adresse lechabada@lechabada.com. Dès le jeudi 18 juin, nous vous répondrons également au téléphone 02 41 96 13 40 et vous recevrons au Chabada les jeudi et vendredi, de 14h à 17h.

Non, nous ne vous oublions pas. Nous souhaiterions tant vous retrouver !

En attendant ce moment, vous serez sollicités, dans les prochaines semaines, pour construire avec nous le trimestre à venir et préparer ensemble nos retrouvailles mémorables.

À bientôt sans aucun doute.

Mélanie Alaitru
Co directrice

 

Photo : Pexels sur Pixabay

What do you want to do ?

New mail

LE 4/06/2020