Le Chabada présente
Dionysos
+ Première partie
ven 11 décembre 2020
20:30
Le Chabada
CARTE CHABADA : 23€ / PRÉVENTE : 28€ / GUICHET : 31€
Restauration sur place
Si vous aimez : La Maison Tellier, Gaëtan Roussel, Rita Mitsouko
Dionysos
pop

Après « Vampire en pyjama », « Surprisier » est le nom du neuvième album de Dionysos, tiré du roman « Une sirène à Paris » et du film du même nom. C’est également le métier du héros de cette nouvelle histoire, capable de transformer les rêves en réalité, d’enchanter la vie au jour le jour pour lutter contre les morosités et noirceurs de son monde. Voilà près de 25 ans qu’avec ses compères de Dionysos, Mathias Malzieu s’emploie à donner corps à ses rêves et à les mettre en musique. Écrivain, chanteur, réalisateur, il est un conteur moderne qui puise dans une imagination féconde, multipliant habillement la matière et les supports d’expression pour inventer un univers de poésie aussi onirique qu’insolite. Cette nouvelle épopée musicale mêle toutes les influences du groupe, des guitares “Folk” ou “garage” aux ambiances western, des bricolages sonores de Tiersen au lyrisme et au spleen d’un Dominique A. Transcender la réalité, réinventer l’ordinaire, le temps d’un instant, est aussi la promesse faite sur scène.

En savoir plus :

Dionysos © Yann Orhan

Après « Vampire en pyjama », « Surprisier » est le nom du neuvième album de Dionysos, tiré du roman « Une sirène à Paris » et du film du même nom. C’est également le métier du héros de cette nouvelle histoire, capable de transformer les rêves en réalité, d’enchanter la vie au jour le jour pour lutter contre les morosités et noirceurs de son monde. Voilà près de 25 ans qu’avec ses compères de Dionysos, Mathias Malzieu s’emploie à donner corps à ses rêves et à les mettre en musique. Écrivain, chanteur, réalisateur, il est un conteur moderne qui puise dans une imagination féconde, multipliant habillement la matière et les supports d’expression pour inventer un univers de poésie aussi onirique qu’insolite. Cette nouvelle épopée musicale mêle toutes les influences du groupe, des guitares “Folk” ou “garage” aux ambiances western, des bricolages sonores de Tiersen au lyrisme et au spleen d’un Dominique A. Transcender la réalité, réinventer l’ordinaire, le temps d’un instant, est aussi la promesse faite sur scène.

En savoir plus :

Dionysos © Yann Orhan