fbpx

Scène Locale

Grise Cornac

Tout Baigne

En 2016, Grise Cornac avait fait une entrée remarquée sur la scène de la chanson française avec un premier album acoustique tout en fragilité et en poésie. Le duo a beaucoup joué depuis, écouté beaucoup de musiques, mûri, grandi et a envie de danser maintenant. De parler davantage aux corps en tout cas. Ce très beau « Tout Baigne » sonne donc très différemment de son prédécesseur, tout en restant identifiable comme du Grise Cornac dès la première écoute. Quentin alias Cornac est juste allé chercher d’autres sources que son violoncelle pour permettre aux mots d’Aurélie alias Grise de faire leurs entrechats graciles et insouciants. Boucles électroniques, claviers, percussions et cuivres sont donc triturés, salis, polis, empilés pour faire de chacun de ces dix titres une vraie réussite : de la chanson-titre que n’aurait pas reniée Ariane Moffatt à ce sublime « Prunus » qui colle la chair de poule, en passant par le malicieux « Dix Ans » où Cornac chante comme Renaud « Papillon » Paravel et Henri Salvador ou encore cet hallucinant « Musicien Zinzin ». Tout devrait baigner pour eux, en effet.

“Tout Baigne” est disponible : https://smarturl.it/ToutbaigneGC // Grise Cornac sera en concert au Chabada le 13 février 2020.

À l’occasion de cette sortie nous avons réalisé une interview avec Aurélie alias Grise et Quentin alias Cornac, à lire ici : “Grise Cornac dans le grand bain”.

LE 17/01/2020