Le Chabada et le Joker's Pub présentent
San Salvador
Le Joker's au Chabada
ven 25 septembre 2020
19:45
Le Chabada – Cour Basse
TARIF UNIQUE : 6€
 
Si vous aimez : la transe, les musiques à danser, les polyphonies
San Salvador
Polyphonie occitane

Errr, tout le monde est là ? C’est bon ? OK. C’est donc avec une joie non feinte, empreinte de dignité que nous vous annonçons… qu’on est baaaack dans le gaaaaaame !!! De retour aux affaires, quoi ! En avant la zizique ! Le Chab Must Go On ! D’accord, ce virus de m… est toujours là, mais on slalomera dans le respect des gestes barrières, masqués comme des justiciers, les fesses sur des chaises, sans se faire de bises ou de slams incontrôlés, mais en écoutant (enfin!!) de la vraie musique live comme au bon vieux temps ! Et franchement, on n’aurait jamais cru que ça nous ferait autant plaisir…

Cela peut sembler évident, mais un petit rappel est toujours bienvenu ! Nous vous demandons de respecter les mesures sanitaires mises en place pour l’accueil public, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les protocoles complets d’accueil des concerts ici

Concerts en extérieur, repli en intérieur en cas d’intempéries – Bar sur place (vous pouvez venir avec votre gobelet pour rester dans une démarche écologique) – Pas de vestiaire

SAN SALVADOR

Formation intégralement vocale, San Salvador, a entrepris depuis plusieurs années un travail de recherche artistique autour de la polyphonie. S’intéressant davantage à une forme de renouvellement (détournement) poétique des musiques traditionnelles et du monde, plus qu’ à l’expression d’un « folklore authentique », d’un patrimoine soi-disant « sauvegardé », la musique du San Salvador saute, au contraire, de planetes en planetes. S’appuyant essentiellement sur un travail de composition originale, San Salvador entend partir à la recherche d’un folklore imaginaire. Ici, l’accent est mis sur la recherche d’une musique vocale très acoustique et sur un nouvel équilibre des timbres (féminin et masculin). Essentiellement chantées en occitan, les compositions allient les motifs, tantôt rugueux, tantôt délicats de la langue, à un travail harmonique ou couleurs images et sonorités, du proche et du lointain, s’entremêlent.

En savoir plus :

San Salvador © Antoine Parouty

Errr, tout le monde est là ? C’est bon ? OK. C’est donc avec une joie non feinte, empreinte de dignité que nous vous annonçons… qu’on est baaaack dans le gaaaaaame !!! De retour aux affaires, quoi ! En avant la zizique ! Le Chab Must Go On ! D’accord, ce virus de m… est toujours là, mais on slalomera dans le respect des gestes barrières, masqués comme des justiciers, les fesses sur des chaises, sans se faire de bises ou de slams incontrôlés, mais en écoutant (enfin!!) de la vraie musique live comme au bon vieux temps ! Et franchement, on n’aurait jamais cru que ça nous ferait autant plaisir…

Cela peut sembler évident, mais un petit rappel est toujours bienvenu ! Nous vous demandons de respecter les mesures sanitaires mises en place pour l’accueil public, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les protocoles complets d’accueil des concerts ici

Concerts en extérieur, repli en intérieur en cas d’intempéries – Bar sur place (vous pouvez venir avec votre gobelet pour rester dans une démarche écologique) – Pas de vestiaire

SAN SALVADOR

Formation intégralement vocale, San Salvador, a entrepris depuis plusieurs années un travail de recherche artistique autour de la polyphonie. S’intéressant davantage à une forme de renouvellement (détournement) poétique des musiques traditionnelles et du monde, plus qu’ à l’expression d’un « folklore authentique », d’un patrimoine soi-disant « sauvegardé », la musique du San Salvador saute, au contraire, de planetes en planetes. S’appuyant essentiellement sur un travail de composition originale, San Salvador entend partir à la recherche d’un folklore imaginaire. Ici, l’accent est mis sur la recherche d’une musique vocale très acoustique et sur un nouvel équilibre des timbres (féminin et masculin). Essentiellement chantées en occitan, les compositions allient les motifs, tantôt rugueux, tantôt délicats de la langue, à un travail harmonique ou couleurs images et sonorités, du proche et du lointain, s’entremêlent.

En savoir plus :

San Salvador © Antoine Parouty