fbpx

Sheraf

Rock’n’roll, Angers

«Tu connais pas Sheraf ? C’est un groupe, ils étaient number one.» Quand on fréquente un peu les quatre loustics de Sheraf (qu’on croise également dans les rangs d’Eagles Gift, San Carol ou VedeTT), on se demanderait presque s’ils n’ont pas décidé de monter ce groupe de stoner/blues psyché ensemble pour le simple plaisir d’emprunter leur nom à cette cultissime réplique tirée du «Grand Détournement» de Michel Hazanavicius. Heureusement, ces quatre-là ont au moins autant de talent que de sens de la dérision. Après un premier EP 4-titres de haute facture et quelques concerts dévastateurs, il n’est donc pas exagéré de dire qu’on attend leur deuxième disque –déjà dans la boîte- comme une adolescente fashionista le premier jour des soldes.

 

 

LE 27/01/2016