Scène Locale

09 mars 2017

The Forsaken Shadow – The Living Room Sessions

Forsaken-ShadowComme son nom l’indique, «The Living Room Sessions» n’est pas tout à fait un disque comme on a l’habitude de les chroniquer dans ces pages. The Forsaken Shadow -qu’on avait d’abord découvert en simple guitariste auprès du Rennais Slim Wild Boar And His Forsaken Shadow- égrène en effet ses morceaux sur son Bandcamp au fur et à mesure qu’il s’assume enfin en tant que chanteur. Et il a bien raison, car il a fait des progrès proprement hallucinants depuis les premières démos qu’on avait surprises ici ou là. Ces désormais cinq titres montrent notre cowboy local en pleine possession de ses moyens vocaux, mais aussi de compositeur. La preuve, on était persuadé qu’il ne s’agissait là que de reprises de vieux standards country/americana alors que The Forsaken Shadow signe quatre compositions originales, qui sonnent donc comme de vieilles complaintes enregistrées par Alan Lomax dans le fin fond du Sud des Etats-Unis dans les 40s. Si pour vous la country se résume au générique de «Walker, Texas Ranger» il va vous falloir écouter d’urgence ce disque pour réaliser qu’on a plutôt affaire à une sorte de blues blanc, profondément mélancolique (si vous n’avez pas le frisson sur «Liquor» c’est que vous êtes déjà mort). Et on n’a pas encore mentionné cette reprise magistrale du «St. James Infirmary Blues» (autant dire l’Everest par la face Nord pour ce genre de musique)… Les rengaines de The Forsaken Shadow sont hantées de vieux fantômes bienveillants qui nous accompagnent jusqu’au bout du tunnel pour y retrouver la lumière.