Vie associative

Vie associative

Le Chabada est géré par l’association ADRAMA-Chabada (ADRAMA = Association pour le Développement du Rock et des Autres Musiques à Angers). Reader’s digest de l’association.

COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ADRAMA-CHABADA

Philippe Teillet
Président
Raymond Bablée
Vice-Président
Jean-Marc Castagnon
Secrétaire
Amedée Renoux
Administrateur
François Le Doeuff
Administrateur
Philippe Bochereau
Administrateur
Rabia Jabrane
Administrateur
Julie Talland Terradillos
Administrateur
Bruno Parisse
Administrateur
Audrey Menard
Administrateur

Collège d’usagers

Régis Lebihan
Administrateur

Collège d’usagers

Lucie Jugé
Administrateur

Collège d’usagers

Erwan Barbier
Administrateur

Collège d’usagers

PETITE HISTOIRE DE L'ASSOCIATION

Le projet du Chabada date de 1988. Il est né d’une volonté des acteurs de la vie musicale angevine qui se sont fédérés en créant l’Association pour le Développement du Rock et des Autres Musiques à Angers (ADRAMA). La toute jeune association est devenu ainsi l’interlocuteur unique de la Ville d’Angers. (L’association ADRAMA deviendra ADRAMA-Chabada en 94 avec l’ouverture du Chabada.)

Objectif : obtenir la création d’une salle de concerts dédiée au rock et aux autres musiques, ainsi que l’ouverture de locaux de répétitions.

En 1990 ouvrent donc 9 locaux de répétitions à La Cerclère, aménagés par la municipalité, qui accueillent depuis, la fine fleur du rock d’ici, au sens très large, comme la relève électronique… La gestion est depuis 90 confiée à l’ADRAMA-Chabada.

Mais depuis 1988, l’association ADRAMA a mené des actions militantes (campagnes d’affichage, pétitions, dossiers, fanzine) dans le but d’obtenir l’ouverture d’une salle de concerts à Angers.

Le 16 février 1991, la situation n’étant pas débloquée, l’ADRAMA décide d’investir une salle municipale pour un concert « pirate » avec l’ensemble des groupes locaux.
Un peu moins d’un an plus tard, le Maire présentera aux membres de l’association, l’emplacement choisi qui deviendra Le Chabada (dans les anciens abattoirs de la Ville construits dans les années 60 et fermés dans les années 80).

Il faudra encore attendre 94 et un an et demi de travaux pour que ces anciens abattoirs soient transformés en une salle de concerts prête à ouvrir ses portes.
Le résultat est surprenant (pour l’époque), plus de 1500 m2 répartis sur deux niveaux avec un club de 300 places et une salle de 900 places, de belles loges, un vrai catering et des grands bureaux.
Enfin, 2 nouveaux studios de répétition viennent compléter ceux de la Cerclère. Dans le contexte, c’était presque plus qu’on en demandait coté bâtiment mais au niveau financement du fonctionnement ; rien de mirobolant. On a donc démarré avec très peu de moyens et beaucoup de militantisme.

Le 24 septembre 1994, l’inauguration du Chabada fût inoubliable et 4 800 personnes sont venues assister aux concerts d’ouverture : dEUS (premier concert en France), Au P’tit Bonheur, Tréponem Pal et quelques 10 autres groupes… Cette première soirée de fête reste encore aujourd’hui gravée dans tous les esprits…

 

ADHÉRER À L'ADRAMA-CHABADA

L’association ADRAMA-Chabada est ouverte à tous. il suffit d’adhérer. Comme toutes les associations, elle est dirigée par un Conseil d’administration qui se réunit 3 à 4 fois par an. L’assemblée générale annuelle valide les bilans annuels et les projets d’activité à venir.
Pour adhérer à l’association, rendez-vous à la Cerclère ou au Chabada muni de 8€ ou sinon : envoyez un courrier avec le formulaire d’adhésion rempli, accompagné d’un chèque de 8€ à : Le Chabada, 56 Bd du Doyenné 49100 Angers ou pour les musiciens à : La Cerclère, Locaux de répétition du Chabada – Chemin de La Cerclère – 49100 Angers.