fbpx

Scène Locale

Joh Berry

Mood

La nouvelle scène hip hop est à l’image de sa génération : connectée à haut débit. Enfin, pas tellement en terme de vitesse de flow où la tendance est même plutôt à la nonchalance. Mais les nouveaux artistes prometteurs et les inévitables clips qui vont avec déboulent de partout aussi vite que des pop-up salaces quand vous vous retrouvez à l’insu de votre plein gré sur un site pour adultes… Rares sont ceux cependant qui confirment avec un long-format (on ne parle malheureusement plus très souvent de disques aujourd’hui).

À Angers, on avait déjà eu une sacrée bonne surprise avec le grand Odor, c’est désormais un autre protégé de Stav (ex-Rezinsky), Joh Berry, qui sort son premier EP, qu’on pourrait d’ailleurs considérer comme un véritable album puisque le MC angevin y balance neuf titres, tous impeccables. Ce gentil bad boy légèrement dégingandé a la plume acerbe et joue avec les clichés tout en trouvant des analogies et des thèmes singuliers (« Kurt »). Les instrumentaux très synthétiques avec des basses dégoulinantes n’oublient pas d’aller parfois revisiter une soul jazzy sur lesquels on imaginerait bien rapper vaporeusement Snoop Dogg (les sexy « Mood » ou « Lola »).

Bref, Joh Berry va plaire aux kids qui kiffent la trap (« Oui, Monsieur », « Méchant »), et sans doute aussi aux vieux qui trouvent que le rap c’était quand même vachement mieux avant (« Jojo », « Chat des villes », « Scénario »). La marque des grands!

En attendant sa sortie sur toutes les plateformes, « Mood » s’écoute sur Youtube.

LE 14/06/2019