Les musées d’Angers, TALM-Angers, le Silver Club et Le Chabada présentent
Sourdure
Musiques de Traverse #9
mercredi 12 décembre
Au Musée Jean Lurçat
19:00
GRATUIT
 
Folk Drone

Réinventer la tradition : en France la tâche est éternelle. Redonner aux folklores auvergnat et occitan la place qui leur revient, Ernest Bergez s’y attelle sous le nom de Sourdure. Mêlant voix, violon, machins en bois et synthétiseur, les traditions se réécrivent au gré des interprétations du troubadour. Se dévoile ainsi une poésie renaissante se jouant des habitudes. Aucun ne va aussi loin dans l’audace que Sourdure ; dans cette hybridation hypnotique où pêle-mêle des traces de dub, d’ambient ou de ritournelles se télescopent pour créer un hit improbable. Sourdure propose finalement de colmater la brèche entre mondes savants et populaires. Ses airs créent de curieuses histoires et offrent l’occasion d’entendre la chanson française comme une langue étrangère inconnue, jaillissant sou(r)dainement…

Pour en savoir plus :
facebook.com/sourdure

Photo © Sourdure

MEDIAS
[bandcamp width=350 height=470 album=1744444013 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5 tracklist=false]

Réinventer la tradition : en France la tâche est éternelle. Redonner aux folklores auvergnat et occitan la place qui leur revient, Ernest Bergez s’y attelle sous le nom de Sourdure. Mêlant voix, violon, machins en bois et synthétiseur, les traditions se réécrivent au gré des interprétations du troubadour. Se dévoile ainsi une poésie renaissante se jouant des habitudes. Aucun ne va aussi loin dans l’audace que Sourdure ; dans cette hybridation hypnotique où pêle-mêle des traces de dub, d’ambient ou de ritournelles se télescopent pour créer un hit improbable. Sourdure propose finalement de colmater la brèche entre mondes savants et populaires. Ses airs créent de curieuses histoires et offrent l’occasion d’entendre la chanson française comme une langue étrangère inconnue, jaillissant sou(r)dainement…

Pour en savoir plus :
facebook.com/sourdure

Photo © Sourdure