Le Chabada présente
Nada Surf
Nada Surf fête les 15 ans de 'Let Go'
mardi 6 février 2018
20:30
CARTE CHABADA : 17€
PRÉVENTE : 22€
GUICHET : 25€
Tarifs valables au Chabada et sur notre billetterie en ligne. Susceptibles d'être majorés par d'autres points de vente.
Pop, US
Si vous aimez : Pixies, Wilco, The lemonheads, Teenage Fanclub

Coup double pour les fans de ce groupe désormais mythique, qui a choisi de célébrer les 15 ans de la sortie de l’album « Let go » (2002), pierre angulaire de leur carrière. Si Nada Surf s’était avant cela laissé prendre au piège d’un succès mondial grâce à « Popular », inoubliable hymne générationnel, le groupe a très rapidement repris les rennes de ses ambitions artistiques. Les quatre New Yorkais, francophiles, nous offrent un concert généreusement préparé, découpé en 2 sets, un premier qui joue l’intégralité de l’album et un deuxième set en guise de best of. L’occasion de remettre à la lumière sur des compositions inaltérables, entre power pop soft et savante et un héritage indie rock, avec une spontanéité et une énergie conservée. Que l’aventure continue…

Pour en savoir plus :
www.nadasurf.com | facebook.com/NadaSurf

Crédit photo : © Bernie de Chant

MEDIAS

Coup double pour les fans de ce groupe désormais mythique, qui a choisi de célébrer les 15 ans de la sortie de l’album « Let go » (2002), pierre angulaire de leur carrière. Si Nada Surf s’était avant cela laissé prendre au piège d’un succès mondial grâce à « Popular », inoubliable hymne générationnel, le groupe a très rapidement repris les rennes de ses ambitions artistiques. Les quatre New Yorkais, francophiles, nous offrent un concert généreusement préparé, découpé en 2 sets, un premier qui joue l’intégralité de l’album et un deuxième set en guise de best of. L’occasion de remettre à la lumière sur des compositions inaltérables, entre power pop soft et savante et un héritage indie rock, avec une spontanéité et une énergie conservée. Que l’aventure continue…

Pour en savoir plus :
www.nadasurf.com | facebook.com/NadaSurf

Crédit photo : © Bernie de Chant