Le Chabada présente
Last Train
+ Fai Baba
jeudi 9 novembre 2017
20:30
CARTE CHABADA : 9€
PRÉVENTE : 13€
GUICHET : 16€
 La Ville d'Angers accueille les étudiants angevins et leur offre 1 place pour ce concert (dans la limite des places disponibles).

Invitation à retirer à partir du 4 septembre au “J, Angers connectée Jeunesse” (12 place Imbach, T. 02 41 05 48 00).

Tarifs valables au Chabada et sur notre billetterie en ligne. Susceptibles d'être majorés par d'autres points de vente.
Rock, Fr, CH

Un « dernier train », oui, mais pour où ? Pour un avenir radieux, on l’espère. Ce train là ne peut plus attendre et file à la vitesse d’un TGV. Après seulement deux E.P et un album sorti en avril dernier, quatre jeunes énervés venus de Mulhouse sont en passe de rafler le titre de meilleur espoir de la scène rock française. Un rock incandescent, pesant comme la fonte, où le blues épineux de Black Rebel Motorcycle Club s’accoquine au stoner des Queens Of The Stone Age. Près de quarante dates au programme de leur première grande tournée française : 40 déraillements programmés dans une grande gerbe d’étincelles rappelant les aciéries de Détroit. En première partie, les Suisses de Fai Baba développent un folk rock iconoclaste dont le public des dernières Transmusicales garde un souvenir ému.

Pour en savoir plus :
lasttrain.fr | facebook.com/lasttrainofficialfacebook.com/faibabamusic

Photo © Lucie Rimey Meille

MEDIAS

Un « dernier train », oui, mais pour où ? Pour un avenir radieux, on l’espère. Ce train là ne peut plus attendre et file à la vitesse d’un TGV. Après seulement deux E.P et un album sorti en avril dernier, quatre jeunes énervés venus de Mulhouse sont en passe de rafler le titre de meilleur espoir de la scène rock française. Un rock incandescent, pesant comme la fonte, où le blues épineux de Black Rebel Motorcycle Club s’accoquine au stoner des Queens Of The Stone Age. Près de quarante dates au programme de leur première grande tournée française : 40 déraillements programmés dans une grande gerbe d’étincelles rappelant les aciéries de Détroit. En première partie, les Suisses de Fai Baba développent un folk rock iconoclaste dont le public des dernières Transmusicales garde un souvenir ému.

Pour en savoir plus :
lasttrain.fr | facebook.com/lasttrainofficialfacebook.com/faibabamusic

Photo © Lucie Rimey Meille