Le Chabada présente
Batuk + Bongeziwe Mabandla
Spécial Afrique du Sud
samedi 27 octobre
20:30
CARTE CHABADA : 5€*
PRÉVENTE & GUICHET : 10€
Tarifs valables au Chabada et sur notre billetterie en ligne. Susceptibles d'être majorés par d'autres points de vente.
Pop / ÉLECTRO, ZAF
Si vous aimez : Princess Nokia, José González, M.I.A.

Initialement programmé dans le cadre de cette soirée, Nakhane a malheureusement annulé sa venue.
Malgré cette annulation, nous avons souhaité maintenir la soirée avec Batuk + Bongeziwe Mabandla en proposant une nouvelle billetterie.

Un jour, au siècle prochain, des musicologues se gratteront la tête d’incompréhension en lisant partout l’étiquette « world music » dans de vieux magazines des années 1980/90. Musiques du monde ? D’Osaka à Tombouctou, en passant par São Paulo ou Abidjan, on jouait donc la même musique ? Ça fait pourtant des années que les groupes du monde entier marchent sans vergogne sur les platebandes des Américains ou des Anglais, en réinventant la pop et ses dérivés à l’aune de leur Histoire, de leur culture et de leurs traditions. C’est pour ça que vous penserez à Tracy Chapman ou José Gonzalez devant le folk aérien de Bongeziwe Mabandla ou que vous aurez l’impression d’être téléportés dans le futur avec la house-pop avant-gardiste de Batuk. Ces artistes vivent tous en Afrique du Sud. Et aucun ne joue de tam-tams.

Pour en savoir plus :
facebook.com/batukmusica | bongeziwe.com | facebook.com/BongeziweMabandla

Batuk © Aden Ajam

MEDIAS

Initialement programmé dans le cadre de cette soirée, Nakhane a malheureusement annulé sa venue.
Malgré cette annulation, nous avons souhaité maintenir la soirée avec Batuk + Bongeziwe Mabandla en proposant une nouvelle billetterie.

Un jour, au siècle prochain, des musicologues se gratteront la tête d’incompréhension en lisant partout l’étiquette « world music » dans de vieux magazines des années 1980/90. Musiques du monde ? D’Osaka à Tombouctou, en passant par São Paulo ou Abidjan, on jouait donc la même musique ? Ça fait pourtant des années que les groupes du monde entier marchent sans vergogne sur les platebandes des Américains ou des Anglais, en réinventant la pop et ses dérivés à l’aune de leur Histoire, de leur culture et de leurs traditions. C’est pour ça que vous penserez à Tracy Chapman ou José Gonzalez devant le folk aérien de Bongeziwe Mabandla ou que vous aurez l’impression d’être téléportés dans le futur avec la house-pop avant-gardiste de Batuk. Ces artistes vivent tous en Afrique du Sud. Et aucun ne joue de tam-tams.

Pour en savoir plus :
facebook.com/batukmusica | bongeziwe.com | facebook.com/BongeziweMabandla

Batuk © Aden Ajam