Le Chabada présente
Asaf Avidan Solo
samedi 31 mars 2018
20:30
CARTE CHABADA : 29€
PRÉVENTE : 34€
GUICHET : 37€
 
Tarifs valables au Chabada et sur notre billetterie en ligne. Susceptibles d'être majorés par d'autres points de vente.
Pop folk, Isr

Asaf Avidan aurait pu se laisser porter par le succès du remix de la chanson « Reckoning song » et continuer à faire danser le monde. Mais ce succès fortuit, qu’il a longtemps désapprouvé, est loin de représenter la démarche de ce musicien exigeant, fidèle à ses convictions artistiques. Avec sa coupe d’iroquois, son regard vif et profond, sa voix déchirée et androgyne, Asaf Avidan jouit d’un charisme certain qui ne masque en rien ses failles. C’est cette sensibilité à fleur de peau qu’il explore plus que jamais dans ces nouvelles compositions, une introspection qui le ramène à ses inspirations premières, entre Folk-Rock et Americana, loin de ses origines israéliennes, invoquant assurément l’héritage de Leonard Cohen, Bob Dylan ou Neil Young. Comme eux, il transcende la douleur, célébrant la chute, cathartique et inspirante. Après avoir parcouru les plus grandes scènes internationales, il partagera avec le public du Chabada ses dernières confidences.

Pour en savoir plus :
asafavidanmusic.comfacebook.com/asafavidanmusic

Photo © Ojoz

MEDIAS

Asaf Avidan aurait pu se laisser porter par le succès du remix de la chanson « Reckoning song » et continuer à faire danser le monde. Mais ce succès fortuit, qu’il a longtemps désapprouvé, est loin de représenter la démarche de ce musicien exigeant, fidèle à ses convictions artistiques. Avec sa coupe d’iroquois, son regard vif et profond, sa voix déchirée et androgyne, Asaf Avidan jouit d’un charisme certain qui ne masque en rien ses failles. C’est cette sensibilité à fleur de peau qu’il explore plus que jamais dans ces nouvelles compositions, une introspection qui le ramène à ses inspirations premières, entre Folk-Rock et Americana, loin de ses origines israéliennes, invoquant assurément l’héritage de Leonard Cohen, Bob Dylan ou Neil Young. Comme eux, il transcende la douleur, célébrant la chute, cathartique et inspirante. Après avoir parcouru les plus grandes scènes internationales, il partagera avec le public du Chabada ses dernières confidences.

Pour en savoir plus :
asafavidanmusic.comfacebook.com/asafavidanmusic

Photo © Ojoz