Le Joker's Pub et Le Chabada présentent
Altin Gün + The Buttshakers + San Carol
+ DJYK | Le Joker's s'invite au Chabada
samedi 20 octobre 2018
21:00
- 03:00
CARTE CHABADA : 8€
PRÉVENTE : 12€
GUICHET : 15€
Tarifs valables au Chabada et sur notre billetterie en ligne. Susceptibles d'être majorés par d'autres points de vente.
Pop Rock Soul, NL, FR
Si vous aimez : Festival Levitation, The BellRays, David Bowie

Le Chabada est beaucoup sorti au Joker’s ces dernières années, il était temps que l’inverse se fasse !

2017, Amsterdam, une bande de musiciens ultra-talentueux se prennent de passion par la musique turque psychée des années 70. Ces loustics-là ne sont pas des inconnus, ils jouent dans des groupes qui figurent parmi les plus excitants du pays de la petite reine (Jungle by Night, Jacco Gardner). Ni une ni deux les enthousiastes néerlandais recrutent une chanteuse d’Istanbul et se mettent en tête de revisiter la culture musicale turque des seventies en y insufflant une bonne dose de groove vivifiant. Altin Gün est né.

Attention du détonnant ! Figurez vous que the Buttshakers déboulent au Chabada, somptueux mélange de rock et de rhythm and blues le tout emmené par la charismatique Américaine Ciara Thompson. La charmante et bouillonnante chanteuse aux accents glamour Motown a la réputation de retourner une salle entière dans une débauche d’énergie incroyable ! Si vous êtes prêt à abandonner votre corps aux rythmes endiablés des cuivres et des guitares et vous laisser emporter par la soul chaude et crue de The Buttshakers cette soirée est pour vous !

L’Angevin Maxime Dobosz, leader et fondateur de San Carol, aime Bowie, Nine Inch Nails, Slowdive, Air, Yo La Tengo, George Michael (mais ça c’est un secret), le folk… Ajoutez à cela deux albums publiés sous influence éléctro-clash pour le 1er et psyché krautrock pour le 2nd et vous obtiendrez un artiste inclassable au meilleur sens du terme, boulimique de sons et de grands refrains quelles que soient leurs origines et leurs époques. En fait, c’est ça San Carol : un mec imprévisible, aux goûts sûrs, en quête perpétuelle du morceau « qui tue ». « Cancer », nouveau single sorti en juin, (et désolé pour l’humour noir), est à ranger dans cette catégorie : voix renversante et refrain à pleurer (de bonheur). Le nouvel album, prévu pour octobre, s’intitule « Houdini ». Un magicien on vous dit…

Pour en savoir plus :
facebook.com/altingunband | thebuttshakers.com | facebook.com/TheButtshakers | facebook.com/sancarolmusic

Altin Gün © Analoog Klein

MEDIAS

Le Chabada est beaucoup sorti au Joker’s ces dernières années, il était temps que l’inverse se fasse !

2017, Amsterdam, une bande de musiciens ultra-talentueux se prennent de passion par la musique turque psychée des années 70. Ces loustics-là ne sont pas des inconnus, ils jouent dans des groupes qui figurent parmi les plus excitants du pays de la petite reine (Jungle by Night, Jacco Gardner). Ni une ni deux les enthousiastes néerlandais recrutent une chanteuse d’Istanbul et se mettent en tête de revisiter la culture musicale turque des seventies en y insufflant une bonne dose de groove vivifiant. Altin Gün est né.

Attention du détonnant ! Figurez vous que the Buttshakers déboulent au Chabada, somptueux mélange de rock et de rhythm and blues le tout emmené par la charismatique Américaine Ciara Thompson. La charmante et bouillonnante chanteuse aux accents glamour Motown a la réputation de retourner une salle entière dans une débauche d’énergie incroyable ! Si vous êtes prêt à abandonner votre corps aux rythmes endiablés des cuivres et des guitares et vous laisser emporter par la soul chaude et crue de The Buttshakers cette soirée est pour vous !

L’Angevin Maxime Dobosz, leader et fondateur de San Carol, aime Bowie, Nine Inch Nails, Slowdive, Air, Yo La Tengo, George Michael (mais ça c’est un secret), le folk… Ajoutez à cela deux albums publiés sous influence éléctro-clash pour le 1er et psyché krautrock pour le 2nd et vous obtiendrez un artiste inclassable au meilleur sens du terme, boulimique de sons et de grands refrains quelles que soient leurs origines et leurs époques. En fait, c’est ça San Carol : un mec imprévisible, aux goûts sûrs, en quête perpétuelle du morceau « qui tue ». « Cancer », nouveau single sorti en juin, (et désolé pour l’humour noir), est à ranger dans cette catégorie : voix renversante et refrain à pleurer (de bonheur). Le nouvel album, prévu pour octobre, s’intitule « Houdini ». Un magicien on vous dit…

Pour en savoir plus :
facebook.com/altingunband | thebuttshakers.com | facebook.com/TheButtshakers | facebook.com/sancarolmusic

Altin Gün © Analoog Klein